reparation

Entretien et Réparation du float tube

Avant de réparer votre float tube, pensez déjà à l’entretenir après vos sessions de pêche. L’entretien du float tube est loin d’être compliqué et de simples gestes après vos sessions de pêche peuvent l’aider à tenir dans la durée. Vous ferez au passage de sérieuses économies puisque vous n’aurez pas à repasser en caisse pour en acheter un nouveau chaque année. 

Ajoutons également qu’il est très important pour votre sécurité de bien entretenir votre float tube quelque soit votre utilisation. Cela peut vous éviter quelques déconvenues pendant votre sortie de pêche. Imaginez votre float se dégonfler parce que vous l’avez mal rangé pendant la période hivernale et qu’un pli trop important déchire une couture par exemple.

La réparation est également une étape à ne pas négliger pour sauvegarder votre embarcation de manière pérenne. Mais alors comment réparer son float tube ? Cette étape reste relativement simple et peut vous faire économiser un achat supplémentaire de float tube si vous disposez du kit adapté à votre modèle (PVC ou chambres à air). 

Dans cet article, nous vous détaillons de nombreux conseils précieux pour prendre soin de votre float tube quel que soit le modèle. 

Entretien

Rincez le float tube 

Après chaque sortie de pêche, nous vous recommandons vivement de rincer votre embarcation à l’eau claire lorsque vous avez regagné le bord. En effet, cela vous permettra de retirer d’éventuels résidus qui pourraient endommager le revêtement des boudins. En cas de pêche en mer, le rinçage de l’eau salée fera énormément de bien à votre embarcation. 

Laissez le sécher avant de le ranger

Maintenant que votre float est bien rincé, laissez le sécher dans un endroit sec et frais de préférence avant de le ranger. Si vous le rangez sans l’avoir complètement séché, l’humidité n’aidera pas l’entretien de votre float tube et des moisissures pourraient se former avec le temps. 

Légèrement gonflé

Ne dégonflez pas entièrement votre float tube surtout si vous le rangez pour une longue période. En effet, une fois dégonflé, votre float pourrait former des plis importants qui, avec le temps, pourraient se coller, déchirer le revêtement ou encore endommager sa forme une fois regonflé à haute pression. 

À l’inverse, ne laissez pas votre float tube sous pression inutile mais gonflez le légèrement à pour qu’il garde sa forme.

Fermer les valves de gonflage 

Il est fortement conseillé de bien revisser vos valves de gonflage. Cette petite manipulation peut sauver votre float tube lors d’une longue période de stockage. Cela évitera aux petits insectes de s’y installer confortablement et l’air présent à l’intérieur sera plus sain. 

Stockage

Endroit sec et frais

Une fois toutes ces étapes réalisées, ranger votre float tube dans un lieu sec et frais de préférence pour le protéger des souris ou de tout autre rongeur et même d’éventuelles moisissures s’il vous quitte pendant une bonne partie de l’année.

À l’abri du soleil 

Évitez également de l’exposer aux rayons du soleil pendant un long moment. Le soleil peut, sur le long terme, altérer les matériaux ainsi que la couleur de votre float. Ajoutons aussi que la chaleur n’est pas du tout adaptée. Par exemple, ne le laissez pas exposé au soleil contre une vitre de voiture pendant quelques jours. 

Stocké à plat

Le fait de la stocker à plat permettra à votre float tube de ne pas se déformer et de ne pas user les extrémités et les coutures éventuellement présentes. Oubliez donc le stockage à la verticale contre le mur pour la période hivernale. 

Comment réparer son float tube ? 

S’assurer que le float est bien endommagé 

En cas de doute sur un passage d’air, vérifiez que ce ne soit pas une valve mal serrée. Gonflez votre float, fermez les valves et testez-le une nouvelle fois. S’il se dégonfle, c’est que la chambre à air ou vos boudins sont effectivement endommagés. 

Trouver la fuite

Pour localiser la fuite, nous vous conseillons de faire cela une fois rentré chez vous à tête reposée puisqu’il peut parfois être complexe de faire ça sur le bord d’un étang d’autant plus que vous n’aurez pas forcément le matériel nécessaire. Ça se fait mais c’est galère !

Une fois chez vous prenez une grande bassine d’eau et ajoutez-y un peu de savon. Retirez tout le matériel équipé sur votre boat. Dégonflez votre float tube de manière à pouvoir tester des parties précises des boudins ou de la chambre à air en concentrant une pression d’air au niveau de la partie immergée dans l’eau savonneuse. Ensuite repérez les petites bulles qui se forment vous indiquant la présence d’un passage d’air et marquez l’endroit précis.  

Sécher le float tube

Lavez et séchez ensuite la zone concernée de votre modèle et gonflez-le pour qu’il retrouve une forme normale.

Réparer

Deux types de fuites peuvent apparaître.

Dans le cas d’une fuite au niveau d’une couture ou d’une soudure, vous n’aurez pas besoin de rustine, mais une colle spécifique néoprène suffira. Nous vous conseillons la Colle Néoprène Ragot Aquasure. Vous n’avez qu’à remplir la déchirure de colle puis vous laissez sécher et le tour est joué.

Dans le cas d’une fuite au niveau des boudins ou de la chambre à air sur une surface lisse, un kit de réparation pour float tube est parfaitement adapté. Vous y trouverez de la colle ainsi que des rustines. Nettoyez bien la zone appliquer la colle et la rustine recouvrant largement la fuite. Exercez ensuite une petite charge sur la zone réparée pendant que la colle sèche. 

Tester la rectification

Nous vous recommandons de patienter une journée avant de tester une nouvelle fois votre float tube. 

Le float tube est un produit qui ne demande pas de techniques particulières d’entretien comme pourrait en avoir les skis à farter par exemple. Si réparer vous semble trop complexe, n’hésitez pas à ramener votre float tube en magasin : Décathlon possède un service après vente de qualité et sera en mesure de vous réparer votre modèle de float tube à juste prix.

L’entretien et la réparation ne sont pas à négliger et vous permettent en plus de protéger votre embarcation, de vous permettre de pêcher en toute sécurité. 

Comment éviter de réparer son float tube ?

Identifier la cause une fois réparé

Après être passé par la case restauration de flot tube. Essayez de déterminer la cause de votre trou. Il peut arriver que les accessoires soient concernés. En effet, certains accessoires peuvent exercer des frottements inhabituels sur le boudin ou même contraindre le fonctionnement du float par un poids trop important. Le frottement répétés des rames sur les boudins ou un moteur exerçant un poids trop important peuvent, sur le long terme, endommager le revêtement des boudins par exemple. 

Attention également à vos leurres qui ne sont pas protégés une fois rangés dans les poches. Il suffit d’un accroc pour percer le bateau. 

Ne serrez pas la valve trop fortement. Cela pourrait engendrer un problème autour de sa zone puisque vous mettez en torsion la partie du boudin proche de la valve.

Enfin, le plus souvent, c’est bien le fait de ne pas entretenir votre bateau qui explique le problème. Le fait de le stocker dans de mauvaises conditions sur une longue période ne donne pas beaucoup de chances de survie à votre mini bateau.  

Privilégiez des revêtements de qualité

Nous vous conseillons de rester sur des modèles en PVC puisque celle-ci est plus rigide chez des marques reconnues dans le domaine : Seven Bass, Savage Gear, Sparrow ou encore la célèbre marque Rapala très connue pour ses leurres et float tube.

La marque Seven Bass est selon nous la qualité haut de gamme qui peut vous éviter de passer trop souvent au stand réparation quelle que soit votre utilisation. 

Même avec un petit budget et une utilisation importante, le Seven Bass brigad 160 par exemple autour des 300 euros dispose d’un revêtement solide que certains concurrents ne disposent pas pour un prix plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.