Technologies sondeur

L’échosondeur : tout comprendre sur ses différentes technologies

Il peut être parfois difficile de s’y retrouver lorsqu’on lit en détail les descriptifs d’un échosondeur. On nous parle parfois de technologie 2D… jusqu’ici on s’y retrouve. Mais quand arrive le CHIRP ou encore les technologies Imaging, il devient difficile de s’y retrouver. De plus, les sondeurs sont de nos jours en perpétuelle évolution et il n’est pas rare de voir apparaître de nouvelles terminologies pour décrire une nouvelles avancées dans le traitement des données recueillies grâce aux sondes. Pour vous aider à comprendre les différentes technologies existantes, nous vous avons détaillé de manière très simple ce qu’elle signifie concrètement. 

→ Si vous ne savez pas quel sondeur choisir, n’hésitez pas à découvrir les meilleurs sondeurs de l’année 2022 

La technologie 2D

Technologie 2D

Comme son nom l’indique, cette technologie permet de retranscrire les données recueillies par les échos envoyés par la sonde en deux dimensions. Très simplement, la sonde envoie des ultrasons en direction du fond et ceux-ci rebondissent sur le fond pour revenir à la sonde. Cela permet de retranscrire ce que les ultrasons ont rencontré sur leur chemin. 

Souvent, cette technologie est retranscrite par des icônes de couleurs et des courbes rouges sur fond bleu ou blanc qui traduisent la présence de poissons ou de végétations. Comme sur la photo descriptive, les poissons sont représentés par des arcs de cercle de couleurs rouges. 

Le 2D se limite à ce qu’il se passe à la verticale sous votre bateau. Deux types de fréquence existent souvent pour le 2D : les ondes courtes de 200 kHz et les ondes longues de 50 kHz. Les ondes courtes améliorent le détail des images mais leur portée est réduite tandis que les ondes longues permettent d’obtenir des images en profondeur mais avec moins de clarté.

La technologie CHIRP

Le sondeur équipé du CHIRP (Compressed High Intensity Radar Pulse), à la différence du 2D, est capable de moduler la fréquence envoyée par la sonde dans le temps. Ainsi, il n’envoie plus de fréquence fixe déterminée mais s’adapte à son milieu pour obtenir plus de précisions qu’un sondeur 2D classique. Ainsi, vous profitez d’une image plus précise et plus nette puisque le CHIRP va vous permettre par exemple de dissocier plusieurs poissons quand le 2D n’aurait retranscrit qu’un poisson. 

Le CHIRP est équipé sur de nombreux sondeurs aujourd’hui : Lowrance, Humminbird et Garmin pour les plus connus. 

GPS

Le GPS (Global Positioning System) est très connu puisqu’il est très utilisé dans le monde de l’automobile. Son avantage sur le bateau n’est pas à négliger. Sur les sondeurs classiques, vous obtenez des informations à l’instant T. Cependant entre le moment où vous détectez un banc de poisson et le moment où vous tentez de les attraper, votre float tube peut dériver et vous ne pêchez plus au bon endroit. Il vous sera ensuite très difficile de repasser exactement à l’endroit où vous avez détecté ce banc de poisson. Avec la technologie GPS, vous pouvez marquer des zones précises sur votre cartographie et ainsi très vite retrouver l’endroit où était présent votre banc de poisson.

DOWN IMAGING

Le DI (Down Imaging) est une technologie 3D verticale qui apporte une photo radiographique très précise du dessous de votre Float Tube jusqu’au fond comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. La sonde envoie des signaux de très haute fréquence pour une très grande précision. 

Pour garder une certaine clarté et netteté de l’image, il convient d’avancer à une allure stable. Le DI a pour objectif d’obtenir de très belles images du fond pour repérer la végétation ou des cassures où pourraient se cacher les poissons. Même si vous pourrez repérer des poissons, cette technologie n’en fait pas sa priorité. Il est d’ailleurs courant de voir des sondeurs proposer un écran partagé entre l’écran 2D l’écran Down Imaging. 

Cette technologie est parfois nommée par une autre terminologie selon les fabricants. Lowrance par exemple utilise le Down Scan et Garmin la Down vue. 

SIDE IMAGING

Le SI (Side Imaging) est une technologie 3D latérale qui apporte également une photo radiographique très précise allant du dessous de votre Float Tube jusqu’aux côtés droite et gauche du fond. La sonde envoie des signaux de très haute fréquence latéralement. Ainsi, vous ne louperez pas les poissons présents sur les côtés qui ne seront jamais détectés pour le DI. 

Comme pour le DI, Il faudra avancer à une allure stable pour maintenir une image nette et fiable.  

MEGA IMAGING

Le MI (Mega Imaging) apporte encore jusqu’à trois fois plus de précisions selon les modèles de sonde que le DI et le SI classique. Vous ne pouvez plus passer à côté de poissons sans les identifier parfaitement. Les vues sont les mêmes que le DI et le SI classique mais la netteté de l’image est augmentée.

MEGA LIVE IMAGING

Comme son nom l’indique, le MEGA LIVE permet d’observer en temps réel ce qu’il se passe sous l’eau dans une fenêtre de détection conique. Il vous permet donc de suivre le déplacement et le comportement des poissons face à votre leurre. Vous pêchez donc avec des informations retranscrites comme si vous étiez en observation du fond avec votre masque et tuba. 

MEGA 360 IMAGING

Le 360 imaging est la technologie la plus poussée actuellement pour les sondeurs de pêche. Elle vous permet d’avoir une vue complète à 360 degrés autour de votre bateau pour ne plus rien manquer. Vous pourrez également marquer vos points pour vitre vous y rendre grâce au GPS. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.