reparer waders

Comment réparer des waders ?

Vous en avez assez des cuissardes qui fuient ? Dans ce guide, je vais vous montrer comment réparer des cuissardes respirantes, pour que vous puissiez retourner sur l’eau en un rien de temps.

Après une grosse vingtaine d’années de pêche à la mouche, mes cuissardes Simms se sont mises à fuir au niveau du chausson en néoprène. C’est l’une de ces sensations désagréables de se tenir dans l’eau et de sentir l’eau froide s’infiltrer.

La bonne nouvelle, c’est que j’avais des chaussettes en laine, donc je n’avais pas trop froid, mais toute ma jambe droite était trempée. 

Beaucoup de gens les renvoient au fabricant, mais j’avais entendu des histoires sur le temps que Simms prenait pour réparer les cuissardes. Les gens me disaient qu’ils allaient devoir attendre des mois avant que Simms ne répare leurs cuissardes.

J’avais déjà réparé une paire de cuissardes Decathlon que j’avais ouverte sur un rocher, je savais donc comment réparer les jambes, mais je ne savais pas vraiment comment réparer le chausson – ou si c’était même possible. Mon trou semblait être dans la zone du gros orteil et nulle part près de la couture, alors j’ai essayé. Et voilà, ça a marché à merveille.

–> Si vous souhaiter découvrir notre sélection des meilleures cuissardes de pêche cliquez ici.

Voici les étapes que j’ai suivi :

Identifier la fuite

Il y a plusieurs façons d’identifier les fuites. L’une d’elles consiste à retourner vos cuissardes. Mettez de l’alcool à friction dans un flacon pulvérisateur et vaporisez les jambes des cuissardes, la zone du siège et la poitrine. En gros, n’importe quel endroit où vous voulez vérifier s’il y a des fuites.  Les trous apparaissent sous la forme d’un petit point noir.

Une autre méthode consiste à remplir les cuissardes d’eau. Toutefois, les fabricants vous avertissent parfois que vous ne devez pas remplir tout le waders jusqu’en haut, mais seulement jusqu’à la zone des genoux. Vous risquez donc d’endommager vos waders, car le poids de l’eau peut déchirer les coutures. 

Encerclez ces points avec un marqueur magique.

Dans mon cas, je pouvais voir que le néoprène était usé juste à côté de mon gros orteil. 

Lors de mes recherches, j’ai découvert que le gros orteil était une zone fréquemment endommagée par les frottements ou les gros ongles de pied.

Les déchirures sont assez évidentes. Dans mon cas, je pouvais facilement voir à travers mes cuissardes pour savoir que j’avais usé le néoprène de la chaussure. 

Utilisez la colle STORMSURE

Ce produit est un adhésif de réparation étanche pour tout type de matériau dont les combinaisons étanche en néoprène ou en tissu. 

Il est fortement recommandé par les fabricants de waders pour les réparations. Il est durable et flexible et s’utilise sur les waders, les combinaisons en néoprène et les sacs étanches pour des réparations durables. 

Les fabricants proposent des kits de réparation de waders qui incluent des patchs pour rendre les réparations plus précises et permanentes. Je vous conseille vivement de vous procurer ces kits car ils contiennent tout ce dont vous avez besoin.

Soyez patient et faites plusieurs couches.

La clé de l’utilisation de l’utilisation de ce type de colle est de s’assurer que vous ne l’appliquez pas en une seule fois, mais en plusieurs couches. J’en ai utilisé un peu au début sur la zone usée. J’ai appliqué une couche un peu plus grande que la zone usée.

Laissez la zone sécher. 

Le jour suivant, j’en ai mis un peu plus et j’ai laissé sécher. J’ai fait cela pendant environ 3 jours d’affilée. A la fin, la colle avait bien séché et j’ai testé le chausson en le remplissant d’eau et il a tenu.

Ne faites pas tout en même temps

Il peut être déconseillé de vouloir combler plusieurs trous en même temps. Mon ami qui attend que je répare ses waders a  mis de la colle STORMSURE sur tous les points noirs qu’il a vus, a retourné les cuissardes et les jambes sont restées collées ensemble. Je vous recommande de faire une jambe à la fois, ou l’avant ou l’arrière à la fois, laissez sécher et changez. 

Ne laissez pas les jambes se toucher tant que la colle est encore humide, ou vous serez comme mon ami et aurez une paire de Simms G4 où les jambes sont collées l’une à l’autre.

Testez votre réparation

Il n’y a rien de pire que d’avoir de l’eau glacée qui s’infiltre dans vos cuissardes lors d’une journée froide d’hiver sur la rivière. Alors, testez votre réparation. 

Si vous pouvez remplir vos cuissardes d’eau parce que votre réparation est en dessous du genou, testez-les en les remplissant jusqu’au genou. C’est ainsi que j’ai testé mes chaussons. 

S’ils sont au-dessus du genou, vaporisez à nouveau l’alcool sur vos cuissardes et cherchez les points noirs.

La bonne nouvelle, c’est qu’en utilisant la technique ci-dessus, j’ai maintenant une paire de waders secs et la réparation n’a pris que quelques jours. Si vous avez le temps, la plupart des fabricants de cuissardes proposent de les réparer. Il vous faudra être patient. Vous pouvez aussi essayer de le faire vous-même. 

Bonne chance et on espère vous voir rapidement sur l’eau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.